Véhicules aériens sans pilote à atterrissage autonome

 

L'utilisation industrielle ou récréative des drones et des véhicules aériens sans pilote (UAV) s'intensifiant, il en va de même des besoins liés à leur sécurité et à la protection de la vie privée.

Des chercheurs de Polytechnique Montréal, de l'Université de Waterloo et du CNRC ont joint leurs forces pour développer un petit dispositif léger à faible consommation qui pourra être installé sur les UAV commerciaux existant sur le marché. Ce dispositif permettra aux UAV de se poser aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur en cas de problème affectant leur système de navigation ou leurs capteurs et d'être équipés d'un système d'évitement des personnes et des objets conforme à la réglementation de Transport Canada.

Collaborateurs

Objectifs

  • Permettre aux UAV de se poser de manière sécuritaire à l'intérieur ou à l'extérieur même en cas de défaillance de leur système de navigation ou de leurs capteurs due à un accident, un ennui technique ou une attaque
  • Équiper les UAV de systèmes de sécurité importants tels qu'un mécanisme leur permettant d'éviter automatiquement les objets et les personnes et d'être ainsi conformes aux réglementations actuelles et futures dans ce domaine

Produits livrables

  • Petits dispositifs légers à faible consommation pouvant être installés sur les UAV commerciaux existants et qui pourront interagir avec le contrôleur de vol de l'appareil. Le dispositif empêchera l'appareil de voler au-dessus des personnes et les maintiendra à une distance horizontale de 30 m de toute personne détectée à l'extérieur. Il aidera l'appareil à trouver une zone d'atterrissage sûre en cas de défaillance de son système de localisation ou de télécommande.
  • Il offrira une sécurité opérationnelle de « bout en bout », grâce notamment à des vérifications d'intégrité au niveau du logiciel, du matériel et des communications. La sécurité opérationnelle sera maintenue même dans des conditions d'atterrissage difficiles et malgré la faible consommation énergétique du dispositif, ses exigences modestes en mémoire et son accès limité à l'environnement de contrôle du vol.
  • Documents d'orientation technique destinés aux autorités de réglementation et aux fabricants.

Équipe du projet

Contactez-nous

Margaret McKay, directrice de programme, programme de soutien à la supergrappe Intelligence artificielle au service de la logistique
Téléphone : 613-991-6853
Courriel : NRC.AIforLogistics.Program-Programme.IALogistique.CNRC@nrc-cnrc.gc.ca

Giovanni Beltrame, chef de projet
Polytechnique Montréal
Courriel : giovanni.beltrame@polymtl.ca

Sebastian Fischmeister, chef de projet
Université de Waterloo
Courriel : sfischme@uwaterloo.ca

Liens connexes