Projet pour ralentir la détérioration du pergélisol

 

État : Actif

Igor Egorov

Igor Egorov, agent de recherches au CNRC, présente le nouveau dispositif de refroidissement, empli de liquide, qui stabilise le pergélisol, l'empêchant de se détériorer dans les tourbières saturées d'eau, le long d'une ligne sismique, dans les Territoires du Nord-Ouest.

Les chercheurs du CNRC ont conçu et testent un dispositif de refroidissement qui freine la fonte du pergélisol dans l'Arctique.

Objectif

  • Créer un système qui ralentira efficacement la détérioration du pergélisol grâce à une redistribution des basses températures d'une saison à l'autre

Produit livrable

  • Dispositif de refroidissement qui freinera efficacement la fonte du pergélisol en atténuant la chaleur en été et en intensifiant le froid en hiver

Activités

  • Tester sur le terrain une méthode de refroidissement imaginée au CNRC qui consiste en un dispositif plein de liquide et doté d'un cône déflecteur pour la neige. Cette technique stabilise le pergélisol dans les tourbières saturées d'eau de l'Arctique.

Collaborateur

Résultats

  • Grâce à cette méthode, on refroidit directement et de façon fiable les sols renfermant beaucoup de glace de manière à les stabiliser. L'affaissement en surface s'en trouve réduit et il y a ralentissement du transfert de chaleur par advection entre la couche active et la nappe phréatique.
  • En diminuant la chaleur en été et en intensifiant le froid en hiver, on stabilisera la température du sol gelé à certains endroits et répartira mieux les basses températures dans le sol, le long des routes, des fondations de bâtiments et d'autres emplacements cruciaux, ce qui atténuera la fonte du pergélisol et ses répercussions sur les infrastructures.

Équipe

Contactez-nous

Anne Barker
Chef, programme Arctique

1200, chemin de Montréal, M-32
Ottawa (Ontario) K1A 0R6

Téléphone : 613-990-2511
Courriel : anne.barker@nrc-cnrc.gc.ca