L’initiative Sobriété en carbone par l’analyse du cycle de vie

 

État : Actif

Aperçu

En signant l’Accord de Paris, le Canada s’est engagé à ramener ses émissions de gaz à effet de serre trente pour cent sous les chiffres relevés en 2005 d’ici 2030Note de bas de page1 Dans cette optique, le gouvernement fédéral a élaboré le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques avec le concours des provinces et des territoires, et en relation avec les peuples autochtones.Note de bas de page 2 Le Cadre nous apprendra à innover au niveau de l’économie, grâce à des solutions technologiques non polluantes.

Pour contribuer à la réalisation de ces objectifs, l’initiative « Sobriété en carbone par l’analyse du cycle de vie » (SCACV) débouchera sur d’importants résultats qui faciliteront le choix de matériaux et de concepts susceptibles d’alléger au maximum notre empreinte carbone, au plus bas coût de possession possible selon une approche scientifique.

L’initiative facilitera des approvisionnements sobres en carbone et ses réalisations découleront de la collaboration entre les membres d’un consortium bien équilibré. Parmi les résultats envisagés, mentionnons les suivants :

  • guides ou outils pour l’analyse du cycle de vie (ACV) en fonction de l’infrastructure;
  • spécifications applicables aux approvisionnements;
  • étalons pour la sobriété en carbone;
  • base de données sur l’inventaire des cycles de vie (ICV) au Canada.

Pilotée par le CNRC et gérée en tandem par le Centre de recherche sur l’énergie, les mines et l’environnement et le Centre de recherche en construction du CNRC, l’initiative renforce directement d’autres programmes, engagements et priorités du gouvernement canadien sur lesquels s’exerce son impact. Un comité directeur, composé de membres du consortium, lui conférera une orientation stratégique et fera en sorte que ses résultats concordent avec les besoins de la profession dans les domaines de l’architecture, du génie et de l’approvisionnement.

Collaborations

L’initiative SCACV se veut une collaboration entre le CNRC et d’autres ministères fédéraux, des universités, des organismes non gouvernementaux, des membres de l’industrie ainsi que des spécialistes de la sobriété en carbone de partout au pays.

Objectifs

Le CNRC prendra la tête d’un consortium sur la sobriété en carbone appliquée à l’investissement immobilier qui se concentrera essentiellement sur les bâtiments. Néanmoins, ses activités pourraient s’élargir aux routes et à d’autres infrastructures civiles.

Le comité directeur guidera et financera des projets d’envergure nationale, en harmonie avec les projets en cours dans les secteurs public et privé et avalisés par des experts de l’industrie, en vue de parvenir à ce qui suit :

  • mieux faire connaître l’analyse du cycle de vie (ACV) et l’inventaire des cycles de vie (ICV) à l’industrie et aux administrations publiques;
  • multiplier les compétences en ACV;
  • créer puis lancer une base de données sur l’ICV canadien;
  • entreprendre des projets pilotes;
  • coordonner la gestion des programmes existants de déclaration des produits environnementaux dans le contexte de l’initiative;
  • élaborer un cadre permettant d’estimer l’ACV et le coût total de possession (CTP), ainsi que des méthodes d’orientation et de la documentation sur les biens d’un type particulier;
  • appuyer ou proposer de nouveaux outils ACV, ou modifier les outils existants, en fonction des méthodes et du cadre précités, en vue d’obtenir des évaluations comparables des émissions globales de carbone et du CTP pour les biens bâtis.

Le comité directeur indiquera de quelle manière l’initiative atteindra ses objectifs. Ses membres devront aussi sanctionner les propositions concernant de nouveaux projets et en permettre le financement à partir d’un fonds commun.

Enfin, s’il y a lieu, le comité directeur examinera et précisera les objectifs de l’initiative.

Retombées

L’initiative engendrera une base de données canadienne centrale sur l’ICV avec laquelle on pourra exploiter pleinement le potentiel des actifs sobres en carbone et comparer avec justesse de nouveaux projets, tant sur le plan de leurs émissions globales de gaz à effet de serre que de leur coût total de possession. Cette base de données transparente reposera sur des principes scientifiques. Elle sera adaptée aux régions et accessible au public, et continuera de croître à mesure que de nouvelles informations l’enrichissent. On pourra aussi l’élargir en y ajoutant d’autres moyens de réduire les émissions de carbone dans le secteur des transports, de nouveaux circuits de production pour les carburants et ainsi de suite.

Des lignes directrices, des étalons et de meilleurs outils (applicables à un élément d’actif spécifique) pour les biens bâtis sobres en carbone faciliteront aussi la quantification, l’évaluation et la surveillance des émissions de carbone tout au long du cycle de vie. De tels étalons et lignes directrices autoriseront une meilleure exploitation de la base de données sur l’ICV, alimenteront l’innovation au chapitre des technologies, des concepts et des matériaux sobres en carbone, et harmoniseront les décisions relatives aux immobilisations avec les politiques canadiennes visant la pérennité.

Contactez-nous

Rob Cooney
Gestionnaire de projet
Téléphone : 613-993-0046
Courriel : Rob.Cooney@nrc-cnrc.gc.ca