Défi santé : Technologies de rupture au service des thérapies cellulaires et géniques

 

Une initiative du Centre de recherche en thérapeutique en santé humaine du CNRC, le programme de technologies de rupture au service des thérapies géniques et cellulaires appuiera la conception et la mise au point de technologies de rupture au service des thérapies cellulaires et géniques de précision pour le traitement et la guérison potentielle de maladies chroniques et les troubles génétiques rares qui touchent les Canadiens et Canadiennes.

Dans le cadre de ce programme, le CNRC coordonnera un effort national visant à accroître l'abordabilité et l'accessibilité de ces technologies révolutionnaires, en collaboration avec des installations universitaires, des centres et des réseaux de recherche, des cliniciens, des centres hospitaliers et d'autres organisations, afin de créer un écosystème national pour l'innovation en santé dans le domaine des thérapies cellulaires et géniques.

Approche de collaboration intersectorielle pour assurer le succès du programme

La description détaillée suit.
Description détaillée
  • Investissements de base du CNRC : renforcement des capacités
  • Collaboration au service de la translation
  • Collaboration en soutien à l'élaboration de politiques
  • IA au service de la conception : accélération de la découverte

Interaction avec

  • Ciblage de précision
  • Dispositifs biologiques pour l'automatisation des thérapies géniques et cellulaires
  • Édition de précision
  • Renforcement des capacités
  • Vecteurs de thérapie génique

Livrable

  • Thérapies cellulaires et géniques sécuritaires, accessibles et abordables

Contactez-nous

Communiquez avec nous si vous avez des questions ou si vous souhaitez collaborer avec nous ou faire des investissements dans nos secteurs d'activité :

Kelley Parato
Directrice de programme Défi santé : Technologies de rupture au service des thérapies cellulaires et géniques
Téléphone : 613-990-1512
Courriel : NRC.healthprogram-programmesante.CNRC@nrc-cnrc.gc.ca

La description longue suit.
Description détaillée

Éléments clés qui feront l'objet d'une collaboration

  • Ciblage de précision
  • Dispositifs biologiques
  • Édition de précision
  • Renforcement des capacités
  • Vecteurs viraux

Domaines d'intérêt

Le Programme unifiera la chaîne de valeur des thérapies cellulaires et géniques modifiées, de la découverte à la commercialisation.

Grâce à des partenariats de collaboration avec des intervenants clés, le programme fera progresser une initiative unique visant à mettre des technologies de rupture au service de la conception, du développement et de la prestation de thérapies cellulaires et géniques pour les patients au Canada.

Pour en savoir plus

""

Collaborez avec nous

Le programme de technologies de rupture au service des thérapies géniques et cellulaires invite les intervenants à exprimer leur intérêt à collaborer avec les chercheurs du CNRC à ce programme. Pour en savoir plus sur la collaboration avec nous et sur la façon de présenter une demande dans le cadre d'activités en cours; des fonds de contribution sont disponibles pour défrayer les coûts de recherche des collaborateurs admissibles.

Exprimez votre intérêt

 

Domaines d'intérêt

Le programme de technologies de rupture au service des thérapies géniques et cellulaires unifiera la chaîne de valeur des thérapies cellulaires et géniques modifiées, de la découverte à la commercialisation. Grâce à des partenariats de collaboration avec des intervenants clés, le programme fera progresser une initiative unique visant à mettre des technologies de rupture au service de la conception, du développement et de la prestation de thérapies cellulaires et géniques pour les patients au Canada.

La description détaillée suit.
Description détaillée
Recherche et découverte Biofabrication Essais cliniques Commercialisation

Investissements de base

Usine de synthèse biologique de gènes
Université Concordia

Dispositifs de microfluidique 3D
Université de Toronto — CRAFT

Bonnes pratiques de fabrication courantes (BPFc) canadiennes

Fabrication de produits cellulaires

Fabrication de vecteurs viraux

Hôpitaux, centres de recherche, services de santé

Centres d'excellence en commercialisation et en recherche

Petites et moyennes entreprises, et multinationales canadiennes

 

Projets principaux

D'ici à la fin de son mandat de 7 ans, le Programme vise à obtenir des résultats significatifs dans 6 principaux volets :

  1. Formulation biosupérieure de Glybera : Une formulation biosupérieure conçue au Canada de Glybera, une thérapie génique qui fournira aux Canadiens un accès abordable au traitement de la déficience en lipoprotéines lipase monogénique.
  2. CAR-T CD19 : Une approche personnalisée de traitement du cancer pour les formes de leucémie auparavant incurables.
  3. Biodispositifs pour automatisation : La conception, la qualification et la validation d'outils basés sur des dispositifs pour répondre à des questions fondamentales et pratiques liées au développement, à la validation et à l'évaluation de la sécurité des nouvelles générations de thérapies cellulaires et géniques. Ultimement, ces efforts mèneront à la mise au point d'un dispositif microfluidique intégré et automatisé pour la fabrication, au point de service, de produits cellulaires thérapeutiques conçus sur mesure ou différenciés.
  4. Modification de précision : Mise en place d'une plateforme nationale d'édition génique de précision afin d'optimiser l'immunoédition des cellules donatrices universelles et d'accélérer l'amélioration itérative assistée par l'IA des thérapies cellulaires.
  5. Ciblage de précision : Tirer parti des forces uniques du CNRC dans le domaine de la production d'anticorps à domaine unique et de la nanotechnologie pour mettre au point de nouveaux récepteurs antigéniques chimériques (CAR) plus efficaces et plus sûrs, ainsi que des stratégies in vivo de modification de génome non virale à l'aide de nanotransporteurs ciblés.
  6. Vecteurs viraux pour les thérapies géniques : Améliorations progressives dans deux plateformes critiques de thérapies géniques à base virale, le virus adéno-associé (VAA) et le lentivirus, pour appuyer la prochaine génération de thérapies géniques VAA.

Investissements de base

La description longue suit.
Description détaillée

Technologies translationnelles (Niveau de maturité technologique élevé)

  • Plateformes de biofabrication
  • Projets renforçant les compétences

Technologies de rupture, bas niveau de maturité technologique (NMT)

  • Usine SynBio
  • Usine de microsystèmes vivants
  • Plateformes de recherche translationnelle
  • Biodispositifs pour l'automatisation
  • Édition de précision
  • Ciblage de précision
  • Vecteurs viraux pour les thérapies géniques

Livrable

  • Thérapies cellulaires et géniques sécuritaires, accessibles et abordables
 

Le CNRC a établi des collaborations clés avec des partenaires afin de fournir des investissements de base dans des technologies qui permettront au programme de technologies de rupture au service des thérapies géniques et cellulaires de réaliser ses objectifs. Parmi ces partenaires, mentionnons les suivants :

  • Université de Toronto — Centre de recherche et d'applications en technologies des fluides (CRAFT)
    Création de modèles in vitro à base des dispositifs et de technologies analytiques pour aider à comprendre la programmation et la différenciation des cellules, et à évaluer leur efficacité.
  • Université Concordia — Fonderie de génomes en biologie synthétique
    Infrastructure essentielle pour le développement de la modification génique à haut débit et d'une haute précision des cellules souches pluripotentes induites (CSPi) qui se prêtera à l'évaluation rapide des caractéristiques cellulaires optimales d'une plateforme CSPi donatrice universelle.

Collaborez avec nous

Le programme de technologies de rupture au service des thérapies géniques et cellulaires est à la recherche de collaborateurs dont les champs d'intérêt scientifiques, l'expertise, les compétences particulières ou les technologies permettraient de faire progresser plus vite et de transformer les innovations dans le domaine des thérapies cellulaires et géniques. Nous vous convions dès maintenant à communiquer avec nous afin de nous en dire plus sur votre savoir-faire et nous expliquer pourquoi vous aimeriez participer à ce programme.

Les possibilités de collaboration actuelles se situent au niveau des principaux projets décrits plus bas (cliquer sur les options ci-dessous pour en apprendre davantage ou pour soumettre une expression d'intérêt).

Développement de capacités

Projet-cadre no 1 : Modification ou expansion des capacités de l'infrastructure en vue de produire des vecteurs viraux en volumes de 50 litres ou plus pour les thérapies géniques, selon de bonnes pratiques de fabrication (BPF)

Bien que le CNRC possède des compétences considérables en matière de fabrication de vecteurs viraux destinés aux thérapies géniques, ainsi qu'en conception et en optimisation des bioprocédés dans des conditions pré‑BPF, le Canada n'a pas suffisamment accès à des procédés BPF économiques qui lui permettraient de fabriquer de tels vecteurs à un coût raisonnable.

  • Sans cette capacité de production à coût raisonnable, le Canada ne pourra appuyer comme il le voudrait le développement clinique et commercial d'innovations révolutionnaires au pays. Les Canadiens auront donc plus difficilement accès aux nouvelles thérapies géniques pourtant élaborées ici.
  • Le principal objectif consiste à adapter ou à agrandir une installation BPF existante pour qu'elle produise plus de virus associés aux adénovirus (VAA) en suspension dans des cultures, de manière à faciliter l'essai clinique des VAA pour les thérapies géniques.
  • Le projet moteur consiste à développer une version améliorée de Glybera, thérapie génique à VAA pour une maladie rare (la déficience en lipoprotéine lipase ou DLPL) déjà mise en marché à un prix gravitant autour de 1,1 million de dollars américains. On souhaiterait mettre au point et produire une thérapie génique LPL-VAA au Canada, pour ensuite la proposer aux Canadiens affectés à un coût nettement plus bas dès 2023, dans le cadre d'essais cliniques.

Dans l'immédiat, nous sommes en quête de collaborateurs avec qui développer les capacités requises pour la production BPF de VAA dans une salle blanche au Canada. La collaboration en question bénéficiera de l'expertise et du soutien interne du CNRC au niveau du développement de procédés, de l'analyse ainsi que de la conception et de l'optimisation des vecteurs. S'y ajoutera le transfert technologique d'un procédé de fabrication optimisé pour un ou plusieurs produits thérapeutiques reposant sur les VAA.

  • Le collaborateur éventuel devra pouvoir fabriquer 50 à 200 litres des nouveaux vecteurs VAA en suspension dans une culture pour les thérapies géniques, dans une installation BPF.
  • Idéalement, l'institution ou l'installation collaboratrice aura déjà instauré de bonnes pratiques de fabrication afin d'accueillir la nouvelle infrastructure. Elle possèdera aussi de l'expérience dans la production des vecteurs viraux.
  • L'installation BPF collaboratrice devrait avoir un niveau de confinement 2 et pouvoir accueillir des bioréacteurs avec agitateur d'au moins 50 litres (200 de préférence), ainsi que le matériel de purification et les instruments d'analyse qui les accompagnent.
  • L'installation BPF devrait disposer d'un espace en salle blanche suffisant pour accommoder le processus de développement. La séparation physique des activités en amont (bioréacteurs) et en aval (purification) serait un atout.
  • L'installation comprendra ou devra aménager une unité distincte pour le remplissage (de classe A dans un milieu de classe B ou de classe A isolé dans une pièce de classe D). 

De court à moyen terme, le fait de pouvoir produire plus de VAA selon de bonnes pratiques de fabrication facilitera l'instauration du programme de fabrication indispensable à la poursuite d'un projet sur l'application clinique d'une thérapie génique destinée à une maladie rare (DLPL) dans le cadre d'un programme Défi du CNRC. À plus longue échéance, ces nouvelles capacités seront mises à la disposition des universités et des PME canadiennes en vue d'une production BPF à plus grande échelle d'autres thérapies géniques reposant sur les VAA.

Les expressions d’intérêt concernant cette initiative seront acceptées jusqu’au 30 septembre 2019.

Veuillez utiliser le formulaire d’expression d’intérêt pour exposer brièvement vos capacités actuelles et expliquer comment vous pourriez les élargir au terme de la collaboration.

Des fonds sont disponibles sous forme de contribution afin d’aider les collaborateurs dans leurs investissements. Les collaborateurs éventuels qui possèdent les installations requises et aimeraient obtenir une aide financière seront conviés à soumettre une demande au Bureau national des programmes du CNRC. Une commission composée de scientifiques non affiliés au CNRC évaluera les propositions soumises.

Projet cadre no 2 : Établissement ou expansion d’une infrastructure de production capable de soutenir le développement clinique itératif de thérapies à base de cellules modifiées au Canada

Le but principal du projet, qui s'inscrit dans le programme Défi, consiste à favoriser une expansion des capacités canadiennes et ainsi permettre le développement plus rapide d'innovations dans le domaine des thérapies CAR-T (lymphocytes T à récepteur antigénique chimérique), afin que la population du Canada ait plus facilement accès à ces traitements révolutionnaires.

Voici ce que recherche le CNRC :

  • Des équipes disposées à collaborer en proposant une solution qui misera sur l'infrastructure BPF en thérapie cellulaire existante en vue d'acquérir ou d'élargir la capacité d'entreprendre rapidement de petits essais cliniques successifs de la phase 1 sur les nouveaux produits thérapeutiques CAR-T.
  • Les collaborateurs viendront préférablement de nombreux endroits au Canada, dans différentes provinces.

À son terme, la collaboration aboutira à un accès plus général ou mieux coordonné à l'infrastructure servant à fabriquer les produits destinés aux thérapies géniques à un ou à plusieurs des sites associés. Elle facilitera aussi un développement clinique plus rapide des produits que le CNRC a mis au point seul ou avec le collaborateur, en sus de ceux élaborés par les réseaux actuels dudit collaborateur. L'expertise acquise au niveau de la production BPF des dérivés CAR-T devrait permettre de passer plus vite de l'aménagement de l'infrastructure BPF à son exploitation en vue du développement clinique de nouveaux produits CAR-T.

Les expressions d’intérêt concernant cette initiative seront acceptées jusqu’au 30 septembre 2019.

Veuillez utiliser le formulaire d’expression d’intérêt pour exposer brièvement vos capacités actuelles et expliquer comment vous pourriez les élargir dans le cadre d’une collaboration ayant pour but la réalisation des objectifs du projet. Des fonds sont disponibles sous forme de contribution pour aider les collaborateurs admissibles à absorber une partie du coût de la recherche.

Développement de technologies de rupture

Le programme Défi santé de technologies de rupture pour les thérapies géniques et cellulaires comporte cinq champs de recherche préliminaires dans lesquels on requiert des compétences et des technologies complémentaires.

Voici une description succincte des objectifs poursuivis.

Projet-cadre no 1 : Le CNRC lance un appel à la collaboration en vue de développer des thérapies géniques reposant sur les VAA pour diverses maladies monogéniques susceptibles de profiter de l'expansion des capacités de production BPF de VAA au Canada ainsi que des essais cliniques à moyen terme (5 ans)

Projet-cadre no 3 : Élaboration de procédés de microfluidique et de biodispositifs pour la modification et la fabrication de produits thérapeutiques cellulaires, avec automatisation du flux de tâches et intégration des approches analytiques

Projet-cadre no 4 : Développement de plateformes automatisées et de manipulation de précision à haut débit en vue d'accélérer l'élaboration de thérapies cellulaires sûres reposant sur les allogènes

Projet-cadre no 5 : Élaboration de nouvelles stratégies pour cibler directement les tumeurs solides avec des produits CAR-T et développement de stratégies spécifiques pour la modification des gènes in vivo

Ce projet a pour but principal le déploiement de produits thérapeutiques de la prochaine génération d'origine cellulaire ou combinant nanoparticules et gènes au moyen de réactifs à anticorps innovants. L'idée est d'atteindre les peptides et les antigènes du glycane difficilement accessibles dans les tumeurs solides.

Pour l'instant, on souhaite collaborer sur ce qui suit.

  • Développement de thérapies CAR-T visant les tumeurs solides, développement préclinique de modèles animaux pour l'évaluation des thérapies CAR-T reposant sur les glycanes et développement de nouveaux commutateurs génétiques pour un meilleur contrôle et une plus grande innocuité des thérapies cellulaires et géniques.
  • Systèmes d'administration de nanogènes, développement d'appareils pour la modification génétique des CRISPR-Cas9 et leur encapsulation dans des nanoparticules à base de lipides, de carbone ou d'exosomes, et développement de modèles animaux des maladies monogéniques en vue de l'évaluation in vivo de gènes spécifiquement modifiés.

Projet cadre no 6 : Développement d’un système efficace de correction du génome par recombinaison homologue et au moyen d’une membrane filtrante à flux tangentiel

  1. Développement d’un système efficace permettant de modifier le génome des cellules dormantes par recombinaison homologue et dont on pourrait se servir en thérapie génique avec des vecteurs viraux comme les virus associés aux adénovirus (VAA).
  2. À partir des connaissances en chimie des surfaces, développer une membrane filtrante à flux tangentiel (à partir de fibres creuses ou de cassettes) avec, du côté de la lumière, un ligand ou une charge spécifiques pouvant s’adsorber ou se lier à un virus issu de la culture de cellules de mammifère et destiné aux thérapies géniques. La membrane pourrait aussi servir à l’élution en de plus petits volumes.

Les expressions d’intérêt général concernant la collaboration aux projets qui précèdent sont acceptées en tout temps. Veuillez utiliser le formulaire d’expression d’intérêt à cette fin.

D’autres possibilités de collaboration, plus précises, seront affichées une fois qu’elles auront été définies. Des fonds sont disponibles sous forme de contribution pour aider les collaborateurs admissibles à absorber une partie des coûts de la recherche.

La description longue suit.
Description détaillée

Trousse à outils technologique du CNRC

  • Plateformes pour anticorps
  • Cellules souches pluripotentes induites (CSPi)
  • Nanomatériaux
  • Lignées d'encapsidation
  • Conception de vecteurs viraux

Trousse à outils technologique de l'écosystème canadien

  • Conception des récepteurs antigéniques chimérique (CAR)
  • Ensembles de données cliniques
  • Cibles cliniques et modèles de maladies
  • Méthodes d'édition des gènes
  • Nanomatériaux
  • Biologie cellulaire pour la médecine régénérative

Expertise du CNRC

  • Analyse, métrologie et normalisation
  • Intelligence artificielle (IA)
  • Automatisation
  • Fabrication de dispositifs
  • Production à grande échelle de vecteurs viraux

Expertise de l'écosystème canadien

  • Usine de gènes de mammifères
  • Fabrication de dispositifs de bonnes pratiques de fabrication (BPF)
  • Modèles translationnels
  • Installations conformes aux bonnes pratiques de fabrication courantes (BPFc)
  • Essais cliniques

Livrables

Programme Défi

  • Pipeline de thérapies de rupture canadienne (cellules donatrices universelles, édition de gènes sans virus)
  • Technologies qui réduisent les coûts et la complexité des procédés de fabrication
  • Plus grandes et nouvelles compétences cliniques et en BPF
  • Collaboration pour l'innovation touchant la commercialisation, les politiques sur la santé et les méthodes d'administration
 

Nouvelles et activités

Vous trouverez sous cette rubrique l'information la plus récente sur les nouvelles et les activités liées au programme Défi Santé en technologies de rupture au service des thérapies cellulaires et géniques.

Équipe

Le programme Défi Santé en technologies de rupture au service des thérapies cellulaires et géniques est composé d'une équipe hautement qualifiée et multidisciplinaire forte d'un vaste savoir-faire en biotechnologie, en services-conseils d'affaires et en gestion de programme.

Kelley Parato
Directrice de programme, Technologies de rupture au service des thérapies cellulaires et géniques
Kelley.Parato@nrc-cnrc.gc.ca

Danica Stanimirovic
Responsable de thème, Modification de cellules universelles
Danica.Stanimirovic@nrc-cnrc.gc.ca

Risini Weeratna
Responsable de thème, Ingénierie de récepteurs antigéniques chimériques
Risini.Weeratna@nrc-cnrc.gc.ca

Teodor Veres
Responsable du thème, Conception, fabrication et automatisation de biodispositifs
Teodor.Veres@cnrc-nrc.gc.ca

Anna Jezierski
Responsable de thème, Ciblage et modification de précision
Anna.Jezierski@nrc-cnrc.gc.ca

Rénald Gilbert
Responsable de thème, Plateformes de thérapies géniques et fabrication virale
Renald.Gilbert@cnrc-nrc.gc.ca

Umar Iqbal
Responsable de thème, Plateformes de nanotechnologie et imagerie cellulaire
Umar.Iqbal@nrc-cnrc.gc.ca

Eileen Raymond
Conseillère en affaires
Eileen.Raymond@cnrc-nrc.gc.ca

Helen Loughrey
Agente de programme, Défi santé
Helen.Loughrey@nrc-cnrc.gc.ca