Le Centre de recherche et d'applications en technologies des fluides (CRAFT) du CNRC et de l'Université de Toronto

 

Technologie grâce à laquelle des dispositifs miniaturisés analysent une minuscule quantité de fluides, la microfluidique pourrait révolutionner la médecine contemporaine et répondre à des besoins urgents qui sont pour l'instant insatisfaits en médecine, au Canada, ce qui rehausserait la santé de sa population. C'est pourquoi le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) et l'Université de Toronto (UdeT) ont formé un partenariat stratégique unique et fondé le Centre de recherche et d'applications en technologies des fluides (ou CRAFT, acronyme de l'anglais Centre for Research and Applications in Fluidic Technologies). Le CRAFT a pour mission de renforcer l'ensemble de la chaîne de valeur de la fabrication microfluidique pour faire du Canada un leader mondial dans la création et l'application d'approches de diagnostic, d'organes sur puce et de biofabrication basées sur la microfluidique qui améliorent la santé de tous les Canadiennes et Canadiens. Il vise aussi à créer un secteur industriel prospère et compétitif à l'international.

Voici ce que le CRAFT réalisera :

  • il fera progresser la science et la technique des fluides pour faciliter l'adoption de ces technologies dans le système de santé;
  • il offrira des possibilités de formation pratique inégalées aux professionnels du Canada;
  • il accélérera la conception et la commercialisation des technologies de microfluidique les plus pointues;
  • il améliorera la santé des Canadiennes et Canadiens;
  • il stimulera l'activité industrielle en vue d'une production massive de ces technologies au pays.

Le CRAFT occupe les installations du CNRC, à Boucherville, en banlieue de Montréal et des locaux du campus St. George de l'Université de Toronto, au centre-ville de Toronto. Le Centre hébergera une communauté de chercheurs, d'étudiants des cycles supérieurs et de postdoctorants de l'Université, de cliniciens des hôpitaux rattachés à celle-ci (hôpitaux « PODS », pour Patient Oriented Discharge Summary – sommaire d'hospitalisation axé sur le patient, du TAHSN ou Toronto Academic Health Science Network), d'agents scientifiques et techniques du CNRC et d'entreprises. Le CRAFT ouvrira des unités auxiliaires dans les hôpitaux PODS du TAHSN pour s'assurer que les technologies qu'il conçoit sont déployées sans délai dans le système de santé et éventuellement dans les régions rurales et éloignées.

Collaborateurs

Les projets prévoient la collaboration du gouvernement, du secteur privé et du milieu universitaire à de nombreux niveaux.

Axes de recherche

La microfluidique permet le développement de tests portatifs qu'on appliquera au patient au point d'intervention, au lieu de l'obliger à se présenter au laboratoire avec ses prélèvements. Grâce à cette technologie, les analyses habituellement effectuées en laboratoire peuvent désormais être réalisées sur une puce de quelques centimètres carrés (laboratoire sur puce), avec un volume nettement réduit d'échantillon et de réactifs, d'où l'économie d'argent et d'efforts. La microfluidique a aussi permis le développement de modèles tissulaires miniatures en trois dimensions (organes sur puce) ainsi que la fabrication de simulacres de tissus.

Les travaux du CRAFT se concentreront dans 3 axes :

  • Organe sur puce : le CRAFT déploiera des technologies d'organe sur puce qui révolutionneront la recherche et la conception de médicaments, de même que la modélisation de la maladie en biomédecine.
  • Biofabrication : le CRAFT produira des tissus à l'échelle des organes humains afin qu'on puisse soigner les organes très abîmés ou dysfonctionnels, un traitement fort attendu.
  • Diagnostic : le CRAFT mettra au point puis déploiera des dispositifs de diagnostic bon marché avec lesquels les professionnels de la santé pourront fournir les soins appropriés et opportuns, partout et à n'importe quel moment, à tous ceux qui en ont besoin.

Expertise scientifique

L'équipe des micro/nanodispositifs de bioanalyse du Centre de recherche sur les dispositifs médicaux du CNRC conçoit des micro/nanodispositifs en polymères destinés à diverses fins, les fabrique et en élargit la production.

  • Micro/nanofabrication avancée à partir de polymères sur nano-impression par lithographie et moulage par injection
  • Développement de méthodes et système de laboratoire de microfluidique sur puce pour le diagnostic moléculaire
  • Dispositifs pour les thérapies cellulaires
  • Dispositifs pour des systèmes d'organe sur puce et biofabrication
  • Médecine de précision et médecine régénérative.
Installation de micro- et nano- fabrication du CNRC à Boucherville, Qc

Personnes-ressources

Conseil national de recherches du Canada

Teodor Veres
Directeur, Recherche-Développement
Centre de recherche sur les dispositifs médicaux
Couriel : teodor.veres@nrc-cnrc.gc.ca

Université de Toronto

Axel Guenther
Professeur agrégé
Département de génie mécanique et industriel
Institute of Biomaterials and Biomedical Engineering
Université de Toronto
Courriel : guenther@mie.utoronto.ca

Emplacements

Le Centre regroupe les principales installations que voici :

  • Un site satellite du CRAFT aux installations du CNRC à Boucherville, pour porter rapidement la fabrication des dispositifs à l'échelle dans des conditions certifiées avant la cession du procédé à l'industrie en prévision d'une fabrication massive
  • Un site pour la fabrication de dispositifs à l'Université de Toronto qui permettra le prototypage rapide de dispositifs de micro/nanofluidique en polymères et la fabrication de jusqu'à 1 000 unités en vue de leur caractérisation et d'une évaluation préclinique et clinique
  • Un site de biofabrication à l'Université de Toronto où l'on procèdera à la validation préclinique des dispositifs
  • Une unité de diagnostic à l'Université de Toronto où l'on créera, montera, testera, fabriquera et emballera rapidement un petit nombre de dispositifs pour le diagnostic in vitro
  • Des unités PODS cliniques, dont l'hôpital St. Michael, (autres hôpitaux du TAHSN à venir) qui valideront les dispositifs dans des conditions cliniques et les évalueront en regard des normes médicales en vigueur

Lien connexes