Roger Scott-Douglas, Ph.D.

 
Roger Scott-Douglas

Président (par intérim)

Roger Scott-Douglas est le président (par intérim) du Conseil national de recherches du Canada (CNRC).

Il a été nommé secrétaire du Groupe de travail sur les vaccins contre la COVID-19 en juin 2020 et il gardera la responsabilité pour les deux rôles.

M. Scott Douglas était auparavant secrétaire général du CNRC et secrétaire du Conseil du CNRC, ainsi que vice-président, Politiques et gouvernance. En plus de diriger le Secrétariat de la haute direction, il était également responsable du Bureau des relations internationales et du groupe sur la politique, la stratégie et le rendement. Depuis son arrivée au CNRC en septembre 2016, M. Scott-Douglas a appuyé avec ferveur l’avancement du programme de science, de recherche et d'innovation du gouvernement du Canada, plus précisément en se penchant sur l’avènement d’un CNRC repensé.

Auparavant, M. Scott-Douglas occupait le poste de secrétaire adjoint, Priorités et planification, au Secrétariat du Conseil du Trésor. Après les élections de 2015, il a piloté l'exercice consultatif sur la transition. Il a également dirigé la reconfiguration des politiques du Conseil du Trésor, la réduction horizontale de sa bureaucratie et la refonte du Cadre de responsabilisation de gestion. De plus, il a rajeuni la gouvernance interne du SCT en y greffant la planification intégrée, la quantification du rendement et la gestion du risque. Enfin, M. Scott-Douglas a dirigé les audits et a été dirigeant principal de la mise en œuvre ainsi qu'agent de liaison pour les dossiers touchant le Bureau du Conseil privé.

De 2009 à 2012, M. Scott-Douglas a piloté l'examen stratégique du SCT, puis a dirigé le secrétariat responsable d'appuyer la Commission sur la réduction de la paperasse. De 1999 à 2006, il a dirigé d'importants dossiers porteurs de changements au SCT, dont les plus notables sont l'initiative de Service Canada baptisée « L'amélioration constante de la gestion au sein du gouvernement du Canada — Notre engagement »; ainsi que le rapport au Parlement intitulé Examen des responsabilités et des responsabilisations des ministres et des hauts fonctionnaires — Répondre aux attentes des Canadiennes et des Canadiens.

Sur le plan international, M. Scott-Douglas a fait partie de missions auprès de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et de la Banque mondiale en Europe, en Inde et au Moyen-Orient. Il a assuré la coprésidence du groupe de travail de l'OCDE sur l'Observatoire de l'administration publique (Innovation) et, de 2006 à 2009, a travaillé avec le ministère du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique de France, où il conseillait le directeur général et le ministre sur un ambitieux exercice de restructuration de la fonction publique axé sur l'examen des programmes réalisé au Canada en 1995 et sur des équipes de mise en œuvre de Service Canada.

M. Scott-Douglas a également occupé des postes de cadre supérieur à Emploi et Développement social Canada (anciennement Développement des ressources humaines Canada) et a été analyste principal au Bureau du Conseil privé ainsi qu'à Diversification de l'économie de l'Ouest Canada.

M. Scott-Douglas détient un doctorat en philosophie de l'Université de Cambridge, en Angleterre, et est boursier du Programme de bourses d'études et de perfectionnement du Commonwealth.