Rapport sommaire - Évaluation de la Direction des services de conception et de fabrication du CNRC

 
Information
Statut : Actif
Date d'entrée en vigueur : Le 21 décembre 2020
Préparé par : Bureau de la vérification et de l’évaluation, Conseil national de recherches Canada
Approuvé par : le président du CNRC
ISBN : 978-0-660-37972-2
Format de rechange : Rapport sommaire - Évaluation de la Direction des services de conception et de fabrication du CNRC (SCF)(PDF, 224 Ko)

Le rapport complet est disponible sur le site Web du CNRC : 
Évaluation de la Direction des services de conception et de fabrication du CNRC (SCF).

 

Tableau 1
Budget des SCF  (2013-2014 à 2018-2019) Ressources des SCF (au 31 mars 2019)
  • Total des dépenses 46,5 millions de dollars
  • Total des revenus 4,5 millions de dollars
  • Effectif : 99 employés
  • 13 ateliers  situés à même les locaux des centres de recherche du CNRC
    (à l’exception d’un des sièges sociaux à Ottawa)

La figure 1 représente une carte sur laquelle sont indiqués les divers emplacements des ateliers des SCF et les principaux domaines de recherche qu’ils supportent. Les SCF comptent un total de 13 ateliers (un 14e verra le jour en 2021) situés à même les locaux des centres de recherche du CNRC dans cinq villes canadiennes. La répartition des ateliers des SCF est la suivante :

 
La figure 1 représente une carte sur laquelle sont indiqués les divers emplacements des ateliers des SCF et les principaux domaines de recherche qu’ils supportent. Les SCF comptent un total de 13 ateliers (un 14e verra le jour en 2021) situés à même les locaux des centres de recherche du CNRC dans cinq villes canadiennes. La répartition des ateliers des SCF est la suivante :
La figure 1 ‑ version textuelle

Description détaillée
La figure 1 représente une carte sur laquelle sont indiqués les divers emplacements des ateliers des SCF et les principaux domaines de recherche qu’ils supportent. Les SCF comptent un total de 13 ateliers (un 14e verra le jour en 2021) situés à même les locaux des centres de recherche du CNRC dans cinq villes canadiennes. La répartition des ateliers des SCF est la suivante :

Information
St-John’s,
(Terre-Neuve-et-Labrador) :
Maquettes de véhicules marins
Boucherville,
(Québec) :
Fabrication de pointe
Ottawa,
(Ontario) :
(9 ateliers) Aérospatiale et métrologie
Winnipeg,
(Manitoba) :
(à venir en 2021) Fabrication de pointe
Vancouver,
(Colombie-Britannique) :
Exploitation minière
Victoria,
(Colombie-Britannique) :
Astronomie
 

Les SCF offrent un soutien aux centres de recherche du CNRC en répondant à leurs besoins en matière de conception et de fabrication. Leurs services comprennent notamment la conception, les technologies de pointe, la fabrication, le génie mécanique, l’analyse des contraintes, les inspections et le contrôle de la qualité, le prototypage, la fabrication additive, le soutien mécanique durant les essais et la configuration d’installations.

Résultats

L’évaluation a révélé que les SCF constituent un service interne important sur lequel comptent plusieurs des 14 centres de recherche du CNRC, malgré les degrés variables de compréhension et d’utilisation des services à l’échelle du CNRC. Les centres de recherche tirent le meilleur parti de l’expertise diversifiée et respectée des SCF lorsque ces derniers peuvent travailler itérativement et en étroite collaboration dans le cadre de projets qui requièrent des produits de haute précision et de qualité supérieure. En particulier, par leur travail avec les centres de recherche du CNRC, les SCF offrent un soutien au CNRC de bien des manières, notamment :

  • Réparation, conception et fabrication des installations et de l’équipement scientifique du CNRC
  • Avancement continu du savoir scientifique et technologique
  • Innovation avec l’industrie
  • Soutien au gouvernement

Ce soutien procure aux chercheurs du CNRC un avantage unique qui les aide, ainsi que le CNRC, à se démarquer sur la scène internationale.

Possibilités de maximiser la contribution des SCF au CNRC

  • Coût, prix et proposition de valeur : les SCF offrent un service précieux au CNRC qu’il serait difficile, voire impossible, de reproduire avec des fournisseurs de services externes. Cependant, l’utilisation appropriée des SCF est freinée par la variabilité de la compréhension de l’offre des services au sein des centres de recherche et par leur façon d’intégrer le coût des SCF dans leurs pratiques de gestion de projets et d’établissement des prix. Avec l’aide de groupes d’intervenants internes appropriés, les SCF pourraient apporter des précisions sur leur modèle d’établissement des coûts et le distinguer des pratiques d’établissement des prix propres aux centres de recherche.
  • Collaboration et communication : en offrant leurs services à 14 centres de recherche dans le cadre d’un modèle centralisé, couvrant plusieurs domaines technologiques et dans des ateliers situés à même leurs locaux, les SCF doivent gérer des relations riches et complexes avec les centres de recherche du CNRC. Malgré les défis que pose cette complexité, le modèle est approprié et doit être conservé. En s’engageant dans une collaboration intentionnelle, les SCF peuvent surmonter les obstacles qui nuisent à l’accès à leurs services (p. ex., la désinformation, le décalage entre les attentes et les échéances) et les tensions entourant la définition des rôles, de la responsabilisation et des responsabilités. Un tel engagement doit être mené par les SCF et soutenu activement par les centres de recherche pour assurer la compréhension des services et la réalisation des objectifs communs.

Méthodologie

L’exercice consistait à évaluer la pertinence, l’efficacité et le rendement des SCF au cours de la période allant de 2012-2013 à 2018-2019. L’évaluation effectuée par l’équipe d’évaluation du CNRC s’appuyait sur les moyens suivants : un sondage mené dans l’ensemble du CNRC, un examen des données, un examen de la documentation, des entretiens avec des intervenants clés (direction des SCF et des 14 centres de recherche du CNRC), et une étude comparative internationale réalisée auprès de fonctions similaires dans d’autres organismes de recherche et de technologie (ORT).