Rapport sommaire - Évaluation du centre de recherche sur les dispositifs médicaux du CNRC

 

Format de rechange

Version PDF (PDF, 297 Ko)

Préparé par :
Bureau de la vérification et de l'évaluation
Conseil national de recherches Canada

Approbation :
Le présent rapport a été approuvé par le Président du CNRC le 22 septembre 2019.

Cat. No NR16-298/2-2019F-PDF

ISBN 978-0-660-33079-2

On peut consulter la version intégrale du rapport sur le site Web du CNRC : Évaluations.

 

Contexte

Le Centre de recherche sur les dispositifs médicaux (DM) aide les sociétés canadiennes de dispositifs médicaux, les autres ministères et les multinationales à développer des technologies médicales novatrices offrant des solutions rapides, raisonnables, précises et économiques qui permettent de sauver des vies, de réduire le fardeau que représentent les soins de santé et à stimuler les débouchés économiques pour le Canada.

Volets de recherche

Diagnostics in vitro – Développe des solutions de bioanalyse évolutives et abordables susceptibles d'être déployées dans différents contextes et notamment aux points d'administration des soins dans les centres hospitaliers et dans les cliniques diagnostiques.

Simulation et santé numérique – Développe des logiciels de recherche sur les techniques chirurgicales, des logiciels médicaux, les technologies de l'information médicales et les services de réadaptation à domicile.

Dispositifs implantables – Développe, fabrique et teste des matériaux biocompatibles (p. ex., des dispositifs orthopédiques).

Budget (de 2012-2013 à 2017-2018)

Dépenses totales : 81,0 millions de dollars

Revenus totaux : 16,7 millions de dollars

Ressources de DM (au 31 mars 2018)

Effectif : 69 équivalents temps plein

Emplacements : Boucherville (Qc)/Winnipeg (Man.)

Résultats
Les évaluateurs ont conclu que les recherches de DM correspondent à un besoin. Elles répondent à des besoins de société ainsi qu'à ceux de créneaux importants du secteur des dispositifs médicaux. DM compte quelques succès notables à son palmarès et est bien placé pour contribuer à d'autres futurs succès.

Avancement du savoir scientifique
  • Recherche utilisée dans des brevets, des lignes directrices médicales et des guides de pratique, des politiques en santé, et des évaluations d'assurance maladie;
  • Les technologies de microfluidique et de laboratoires sur puce sont à la fine pointe;
  • Renommée internationale des simulateurs neurochirurgicaux précédemment développés
Retombées sur l'innovation en entreprise
  • Connaissances et technologies transférées aux clients;
  • Valeur accrue des produits pour les clients;
  • Commercialisation accrue et augmentation de la valeur du marché pour les clients.
Solutions de politiques publiques
  • Recherche correspondant aux politiques et priorités de l'administration fédérale;
  • Collaboration passée et continue avec des ministères fédéraux susceptible d'avoir des retombées sur la santé et la sécurité

Conclusions et recommandations

Caractère approprié de la recherche
DM peut mieux cibler l'orientation de ses recherches à l'intérieur de chacun des 3axes afin de générer des retombées plus importantes. Le potentiel de DM est nettement supérieur aux succès obtenus à ce jour. Pour bien exploiter ce potentiel, DM doit cependant croître. Un processus de planification stratégique clair qui tiendra notamment compte des utilisateurs finaux grâce à des consultations facilitera l'exercice.

Recommandation 1 : Concevoir et mettre en œuvre un processus de planification stratégique dans chacun des 3 axes de recherche et mettre à jour tous les ans les plans élaborés. Ceux-ci devraient définir les occasions à saisir (p. ex., technologie de laboratoires sur puce de Diagnostics in vitro), réévaluer et réviser l'orientation des recherches, le cas échéant (p. ex., Simulation et santé numérique et Dispositifs implantables), et envisager de consulter les utilisateurs finaux et réfléchir sur les retombées pour eux (p. ex., patients, diversité des populations).

Engagement
DM devrait collaborer davantage avec les sociétés pharmaceutiques, les grandes entreprises de produits diagnostiques et les organismes de santé communautaires afin de générer plus de retombées économiques au Canada. DM n'a pas tenu à jour, de manière constante, ses plans d'engagement auprès des parties intéressées. Si l'on fait exception de ses clients et collaborateurs actuels, DM est méconnu.

Recommandation 2 : DM devrait formuler des plans d'engagement auprès des parties intéressées, par axe de recherche, puis produire des rapports sur les progrès accomplis afin de s'assurer que les efforts déployés sont en tout temps conformes aux plans stratégiques.

Recommandation 3 : Définir des stratégies pour accroître la sensibilisation à ses capacités au sein des secteurs d'activité pertinents.

Capacités
La dépendance de DM à l'endroit de certains employés clés l'expose à un risque qui pourrait compromettre sa capacité de connaître du succès si ces personnes quittaient leur poste. Certains éléments clés, qui ont déjà permis à DM de se distinguer des autres organisations, sont devenus désuets. L'équipement présent dans la salle blanche de DM n'est plus exactement à la fine pointe de la technologie.

Recommandation 4 : Doter chacun des axes de recherche d'un plan stratégique de perfectionnement des employés et de planification de la relève.

Recommandation 5 : Accorder la priorité aux investissements dans l'installation majeure de Diagnostics in vitro, la salle blanche de bioanalyse, afin qu'elle soit en mesure d'accueillir les travaux en cours et d'assurer la croissance future.

Méthodologie

L'évaluation a été effectuée en 2018-2019 au moyen d'une combinaison de méthodes : examen des données et des documents, 25 entretiens avec des personnes de l'interne et de l'externe, 6 études de cas, analyses bibliométriques et examen par les pairs.

Réponse de la direction et plan d'action

Recommandation 1

DM devrait concevoir et mettre en œuvre un processus de planification stratégique dans chacun de ses 3 axes de recherche et mettre à jour tous les ans les plans élaborés. Ceux-ci devraient définir les occasions à saisir (p. ex., technologie de laboratoires-sur-puce de Diagnostics in vitro), réévaluer et réviser l'orientation des recherches, le cas échéant (p. ex., Simulation et santé numérique et Dispositifs implantables), et envisager de consulter les utilisateurs finaux et réfléchir sur les retombées pour eux (p. ex., patients, diversité des populations).

Réponse : Acceptée
Mesure 1 : Embaucher un conseiller stratégique à qui il incombera, entre autres choses, d'établir le processus d'élaboration des plans stratégiques des axes de recherche et un modèle de plan.
Mesure 2 : Développer le processus de planification stratégique et les modèles.
Mesure 3 : Rédiger pour les axes de recherche des plans stratégiques fondés sur un processus systématique prenant en compte après consultation les souhaits des parties intéressées et des utilisateurs finaux comme les groupes de patients ou autres.

Recommandation 2

DM devrait formuler des plans d'engagement auprès des parties intéressées, par axe de recherche, puis produire des rapports sur les progrès accomplis afin de s'assurer que les efforts déployés sont en tout temps conformes aux plans stratégiques. En vertu de ces plans d'engagement auprès des parties intéressées, il faudrait accorder plus d'attention à l'industrie pharmaceutique, aux grandes sociétés de produits diagnostiques et aux organisations de santé communautaire. Les plans d'engagement devraient être revus annuellement afin de s'assurer qu'ils demeurent conformes aux plans stratégiques recommandés précédemment.

Réponse : Acceptée
Mesure 1 : Rédiger des plans d'engagement pour chaque axe et établir un cadre pour le renouvellement de ces plans.
Mesure 2 : Produire des rapports d'étape dans l'exécution des plans d'engagement de chaque axe.

Recommandation 3

DM devrait définir des stratégies pour accroître la sensibilisation à ses capacités au sein des secteurs d'activité pertinents, et plus particulièrement dans ceux où il est peu connu, mais qui sont porteurs d'occasions de croissance intéressantes (p. ex., industrie pharmaceutique, grandes sociétés de produits diagnostiques).

Réponse : Acceptée
Mesure 1 : Rédiger un plan de marketing pour accroître la notoriété de DM.

Recommandation 4

DM devrait doter chacun de ses axes de recherche d'un plan stratégique de perfectionnement des employés et de planification de la relève.

Réponse : Acceptée
Mesure 1 : Élaborer des plans de perfectionnement des employés dans une optique de planification de la relève.

Recommandation 5

DM devrait accorder la priorité aux investissements dans son installation majeure de Diagnostics in vitro, la salle blanche de bioanalyse, afin qu'elle soit en mesure d'accueillir les travaux en cours et d'assurer la croissance future.

Réponse : Acceptée
Mesure 1 : DM étudiera les options susceptibles de permettre une augmentation des investissements (internes et externes) et cherchera à les faire approuver par la haute direction du CNRC.