Évaluation des projets prioritaires communs de l'initiative de recherche-développement en génomique

 
État : Actif
Date d'entrée en vigueur : Le 23 décembre 2020
Préparé pour : Conseil national de recherches du Canada (CNRC)
Préparé par : Goss Gilroy Inc.
No de cat. : NR16-342/2021F-1-PDF
ISBN : 978-0-660-37976-0
Format de rechange : Rapport sommaire - Évaluation des projects prioritaires communs de L'IRDG (PDF, 295 Ko)

On peut consulter la version intégrale du rapport d'évaluation, y compris la réponse et le plan d'action de la direction, sur le site Web du CNRC à l'adresse : Évaluation des projects prioritaires communs de L'IRDG.

L'Initiative de recherche-développement en génomique (IRDG) appuie les recherches des laboratoires fédéraux dans le domaine de la génomique. Elle se concentre sur les mandats et priorités des ministères participants et couvre des domaines comme la santé, la salubrité des aliments, les ressources naturelles, l'agriculture et la protection de l'environnement, et favorise la collaboration avec des universités et le secteur privé. L'IRDG comprend des projets prioritaires communs (PPC) interministériels dont le but est de solutionner des enjeux de longue date et d'autres en émergence afin de générer des avantages économiques, sociaux et environnementaux pour les Canadiens.

Budget Partenaires Quatre PPC

Investissement total de 3,98 M$ par année dans les PPC

Huit ministères et organismes fédéraux

  • Salubrité des aliments et de l'eau (SAE)
  • Espèces envahissantes et justiciables de quarantaine (EEQ)
  • Résistance aux antimicrobiens (RAM)
  • ÉcoBiomique

À propos de l'évaluation

L'évaluation se concentre sur la période de 2015-2016 à 2019-2020 et plus particulièrement sur les projets prioritaires communs. La plus récente évaluation globale de l'IRDG remonte à 2016-2017. L'évaluation porte sur les PPC actuels et passés (phases V et VI). Les PPC de la phase V (SAE et EEQ) ont été menés de 2011-2012 à2015-2016 et ceux de la phase VI (RAM et ÉcoBiomique) se poursuivent. L'évaluation porte dans ce cas sur la période de 2016-2017 à 2020-2021. Entre autres méthodes d'évaluation, nous avons eu recours à une évaluation bibliométrique, à l'examen de données et de documents, et à des entretiens avec des informateurs clés.

Résultats et secteurs à améliorer

Développement et gestion des PPC
  • L'approche utilisée pour développer les thèmes des PPC et pour choisir les activités de projet fonctionne bien.
  • Les PPC sont bien arrimés aux priorités fédérales et aux mandats.
  • Le processus de sélection est fidèle à l'entente conclue d'investir dans de nouveaux domaines de recherche plutôt que de miser sur les projets passés.
  • Les possibilités d'améliorations nécessitent un engagement accru auprès des utilisateurs finaux et de la transparence dans la sélection des activités de projet des PPC.
Collaboration interministérielle
  • La collaboration interministérielle démontrée par les PPC est unique au sein de l'administration fédérale et constitue un véritable modèle pour les autres programmes scientifiques.
  • Les PPC favorisent la collaboration entre les ministères, rehaussent l'interdépendance des flux de travail et augmentent la confiance entre scientifiques.
  • La collaboration est plus importante pour les publications des PPC de l'IRDG comparativement aux autres publications dans des domaines similaires.
  • L'élimination des obstacles liés à la gestion des technologies de l'information, des politiques et des données pourrait renforcer davantage la collaboration.
Réussites scientifiques et augmentation des capacités
  • L'IRDG a contribué à d'importants développements scientifiques dans le domaine de la génomique et a eu des retombées favorables sur l'application de la génomique au sein de l'administration fédérale.
  • Les percées réalisées grâce aux PPC ont créé de nouvelles capacités de recherche en génomique ou renforcé les capacités existantes et généré des applications concrètes dans la recherche, l'élaboration des politiques et la réglementation.
  • Le cycle de cinq ans des PPC est trop court pour qu'il soit possible d'en démontrer les résultats socio-économiques.
Transfert des connaissances
  • Les transferts de connaissances entre ministères et organismes participants s'intensifient.
  • Les transferts des connaissances permettent aux chercheurs des PPC de partager leur savoir avec les utilisateurs finaux et l'ensemble de la communauté scientifique.
  • Les transferts de connaissances aux utilisateurs finaux de l'extérieur pourraient être renforcés.