Consultez quelques-uns de nos projets de recherche qui ont connu du succès et voyez comment notre travail contribue au succès de nos clients et de nos partenaires.

 

Sylvie Béland, Ph. D.

- Ottawa, Ontario

Centre de recherche et programme : Aerospatiale
Pavel Cheben

- Ottawa, Ontario

Centre de recherche et programme : Électronique et photonique avancées
Keith Ingold

- Ottawa, Ontario

Centre de recherche et programme : Technologies de sécurité et de rupture
John Hutchings

- Ottawa, Ontario

Centre de recherche et programme : Herzberg en astronomie et en astrophysique
Keun Su Kim

- Ottawa, Ontario

Centre de recherche et programme : Technologies de sécurité et de rupture
David Villeneuve

- Ottawa, Ontario

Centre de recherche et programme : Technologies de sécurité et de rupture
""

- Mississauga, Ontario

Centre de recherche et programme : Programme d'aide à la recherche industrielle
""

- Ottawa, Ontario

Centre de recherche et programme : Aerospatiale
Industrie : Fabrication aérospatiale, Robotique et automatisation, Robotique
Le CNRC a mis au point un banc d’essai rotatif sans équivalent, permettant de vérifier l’adhérence de la glace in situ. Grâce à lui, les chercheurs ont pu établir comment la glace colle à divers revêtements glaciophobes dans des conditions contrôlées et reproductibles. Les inventeurs des revêtements glaciophobes considèrent que ces derniers conviendraient à merveille aux drones. En effet, la puissance et la charge limitées des UAV font presque d’une méthode passive de prévention de la glace une nécessité.
Chantal Paquet

- Ottawa, Ontario

Centre de recherche et programme : Technologies de sécurité et de rupture
Industrie : Matériaux de pointe, Technologies de surveillance environnementale, Microélectronique et nanoélectronique
Deux étoiles montantes au Conseil national de recherches du Canada (CNRC) font partie de la délégation internationale de scientifiques participant au colloque canado-japonais Aux frontières de la science qui se tient cette semaine à Okinawa, au Japon. Chantal Paquet et Alan McConnachie sont parmi les trente Canadiens à avoir été invités à ce prestigieux colloque. L’évènement, organisé par la Société japonaise de la promotion des sciences , la Société royale du Canada et l’Institut canadien de recherches avancées, offre deux jours de discussions interdisciplinaires sur des sujets aussi variés que l’intelligence artificielle, les matériaux de pointe et les mystères de l’espace.
""

- Ottawa, Ontario

Centre de recherche et programme : Herzberg en astronomie et en astrophysique
Une équipe internationale de chercheurs a noté une variation sporadique dans la luminosité d’une étoile naissante. Le scintillement, qui revient aux dix-huit mois, n’est pas un phénomène nouveau pour les scientifiques, mais le fait qu’il soit répétitif donne à penser qu’une planète se cache là-bas. La découverte est un premier coup d’éclat pour l’étude sur les variations de luminosité du télescope James Clerk Maxwell Telescope (JCMT), lequel n’en est qu’à la moitié de sa mission de trois ans durant laquelle il suivra huit pépinières galactiques et relèvera les fluctuations de la lumière émise par les étoiles en gestation. Cette étude est capitale, car elle nous aidera à comprendre comment les étoiles et les planètes s’assemblent. Elle est pilotée par Doug Johnstone, agent de recherche au Conseil national de recherches du Canada, et par Greg Herczeg, professeur à l’Université de Pékin (Chine), avec le concours d’une équipe internationale d’astronomes venant du Canada, de la Chine, de la Corée, du Japon, de Taïwan et du Royaume-Uni.