En vitrine au CNRC : CANSEC 2019

 

- Ottawa, Ontario

Découvrez les nouvelles technologies de détection pour les airs, la terre et la mer avec les experts du Conseil national de recherches Canada

CANSEC est le plus important rendez-vous canadien en matière de défense et de sécurité. Tenu une fois l'an à Ottawa, il accueille des entreprises canadiennes du secteur de la défense et de la sécurité qui viennent exposer des technologies de pointe destinées aux gouvernements et aux décisionnaires militaires du Canada et d'autres pays. En tant que chef de file de ce secteur au Canada, le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) met à profit son expertise et toute une série de solutions créatives adaptées aux milieux terrestre, aérien et maritime. Le CNRC peut aller au-delà des activités d'essai et d'évaluation grâce à son expertise et à une vaste gamme d'outils.

À CANSEC 2019, des experts en sécurité et en défense ont rencontré des conseillers commerciaux et techniques de divers centres de recherches du CNRC : Aérospatiale, Technologies de sécurité et de rupture, Automobile et transport de surface, Technologies numériques et Génie océanique, côtier et fluvial. Cette année, le CNRC a présenté plusieurs technologies de capteur et différents matériaux protecteurs novateurs.

Centre de recherche en aérospatiale

En vitrine : Le monorotor Renegade-M, un système d'aéronef sans pilote (UAS), plus connu sous le nom de drone. L'engin peut fonctionner pendant deux heures à des vitesses comprises entre 15 et 25 nœuds et à une altitude comprise entre 15 et 300 m. Son magnétomètre et son système d'imagerie hyperspectrale intégrés permettent de détecter des objets métalliques tels que des engins explosifs improvisés. Sa capacité de détection des zones enneigées perturbées peut par ailleurs être utile pour plusieurs applications, notamment : les opérations de recherche et de sauvetage, la prévision des avalanches, l'analyse des comportements alimentaires des animaux arctiques en hiver et plusieurs applications militaires.

Dans l'optique d'améliorer les capacités opérationnelles de l'UAS sous des climats rudes, le CNRC a collaboré avec le ministère de la Défense nationale (MDN). Les chercheurs du CNRC ont construit un banc d'essai et mis au point une méthode efficace d'évaluation des performances protectrices des revêtements glaciophobes (systèmes de protection contre la glace tels que les revêtements de faible affinité). Le CNRC a mis au point un certain nombre de ces revêtements et mis en œuvre son propre protocole pour évaluer à la fois ces derniers, mais aussi ceux que l'on trouve dans le commerce et que les fabricants vendent comme étant glaciophobes.

 

Centre de recherche sur les technologies de sécurité et de rupture

En vitrine : Matériaux de protection

Le CNRC contribue à la mise au point de la prochaine génération de matériaux protecteurs destinés au personnel des forces armées et aux secouristes opérationnels dans le cadre d'un partenariat unique avec Recherche et développement pour la défense Canada.

Bénéficiant d'un accès à des matériaux et à des montages fondamentalement plus légers, plus solides et plus résistants que les matériaux composites, les chercheurs du CNRC continuent à collaborer avec les industriels et le MDN pour la création de matériaux de pointe au service de la défense et de la sécurité.

 

Centre de recherche sur l'automobile et les transports de surface

À l'aide de la technologie de détection et télémétrie par ondes lumineuses (LIDAR) montée sur des aéronefs sans pilote, le CNRC peut cartographier différents terrains et prévoir les vibrations subies par un véhicule qui les traversera. Des logiciels de simulation permettent de reproduire virtuellement ces terrains et d'en imposer les contraintes aux véhicules dans des conditions de laboratoire contrôlées. La fatigue des occupants ainsi que la résistance et la fonctionnalité des différents appareils peuvent ainsi être estimées et vérifiées.

Le CNRC collabore également avec le MDN pour évaluer la fonctionnalité d'un système mobile de communication par satellite monté sur différents types de véhicules. Des travaux supplémentaires pourront être effectués en utilisant les techniques de cartographie et l'installation d'essais dynamiques du CNRC.

Centre de recherche en technologies numériques

Le programme Outils d'analyse multimédias pour la sécurité du CNRC réunit des utilisateurs finaux et des industriels pour trouver des méthodes d'analyse axées sur l'apprentissage machine et l'IA afin de faciliter un repérage plus précis et plus rapide des informations essentielles. Le programme permettra principalement la mise au point d'algorithmes et de prototypes qui feront progresser les solutions logicielles bien au-delà de celles dont disposent actuellement les analystes de la défense nationale, des services de sécurité et de la sécurité publique.

Centre de recherche en génie océanique, côtier et fluvial

Les sous-marins sont construits pour durer, mais ils doivent être régulièrement modernisés pour rester à jour sur le plan opérationnel. Pour moderniser ses bâtiments, le MDN a fait appel au Centre de recherche en génie océanique, côtier et fluvial du CNRC pour concevoir, construire et tester un nouveau système de contrôle en autopilotage qui, une fois déclenché, compense automatiquement toute perturbation susceptible d'affecter la trajectoire du sous-marin, en surface comme en plongée. Les services de modélisation physique du CNRC se sont avérés parfaitement adaptés pour les essais du système d'autopilotage mis à jour puisqu'il a permis au personnel du MDN de voir le logiciel en action avec le pilotage virtuel du sous-marin modélisé.