Répondre aux besoins canadiens de désinfectant pendant et après la pandémie

 

- Ottawa, Ontario

Depuis l'éclosion de la COVID-19, le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) et ses partenaires du gouvernement, du milieu universitaire et de l'industrie redoublent d'efforts pour imaginer des solutions novatrices qui répondront aux besoins cruciaux nés dans son sillage et garder les Canadiens et Canadiennes en santé et en sécurité. Au nombre de ces activités figure la création d'une équipe d'experts en désinfection chimique pilotée par le Programme d'aide à la recherche industrielle du CNRC (PARI CNRC) et dont l'objectif consiste à satisfaire une nécessité immédiate : la production de désinfectant à travers le pays.

Surmonter les pénuries initiales

Quand la pandémie a éclaté, la demande mondiale de désinfectants pour les mains a littéralement explosé, si bien que les matières premières nécessaires à leur fabrication ont vite fait défaut dans la chaîne d'approvisionnement. Les entreprises canadiennes avaient ainsi du mal à trouver l'alcool servant à produire le désinfectant. Durant cette période, l'équipe d'experts en désinfection chimique du PARI CNRC, composée de conseillers en technologie industrielle (CTI) de partout au Canada, a travaillé avec les entreprises pour formuler des plans de contingence et assister les entreprises au niveau des processus d'obtention de permis de fabrication de désinfectants pour les mains et d'utilisation d'alcool de qualité alimentaire— selon les nouvelles mesures provisoires mises en place par le gouvernement.

Se procurer des gélifiants

Un autre problème a vite suivi la pénurie d'alcool : celle d'agents rhéologiques, ingrédient essentiel à la fabrication des désinfectants pour les mains, employé comme gélifiant. Rapidement, l'équipe d'experts du PARI CNRC s'est mise à la tâche d'assister les entreprises canadiennes à trouver des solutions. Elle a ainsi élaboré un plan de contingence afin que celles-ci disposent de formules de remplacement simples, recourant à des ingrédients disponibles au pays, et les fassent homologuer séance tenante par Santé Canada. La pré-approbation de formulations alternatives réduit les risques d'interruption de production advenant une crise ou une pénurie dans la chaîne d'approvisionnement. Outre ce plan de contingence, l'équipe d'experts en désinfection chimique a conseillé les entreprises sur les protocoles en santé et en sécurité, les mettant en contact avec des spécialistes et les aidant à aménager leurs propres établissements de fabrication - service particulièrement utile pour celles qui n'avaient encore jamais produit de désinfectant pour les mains.

Collaborer pour trouver des solutions

Dans une tentative commune visant à surmonter les problèmes d'approvisionnement existants et potentiels, Santé Canada et d'autres organismes gouvernementaux ainsi que des associations industrielles spécialisées ont mis sur pied un Réseau pour la production de désinfectants pour les mains. Les membres de l'équipe d'experts en désinfection chimique du PARI CNRC se sont joints aux membres du comité pilotant ce réseau pour faire la promotion des formules de remplacement et se tenir informés sur les modifications des exigences de la réglementation canadienne.

Dans le but d'atténuer les conséquences de la pénurie d'agents gélifiants, l'équipe d'experts du PARI CNRC et Catherine de Varennes, qui la dirigeait, ont dressé une liste d'agents rhéologiques de remplacement en consultation avec le professeur Ripoll, qui enseigne la cosmétologie à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et préside la branche québécoise de la Society of Cosmetic Chemists. Santé Canada a également joué un rôle déterminant sur ce plan en vérifiant la conformité réglementaire de chacun des ingrédients sur la liste.

Grâce à cette liste, maintes entreprises canadiennes ont pu surmonter ou éviter les pénuries et continuer à fournir les hôpitaux et grandes chaînes de détaillants canadiennes. La liste en question fait désormais partie des ressources offertes sur le site Web de Santé Canada et plusieurs associations industrielles du pays l'ont officiellement adoptée, suscitant dans la foulée l'intérêt de diverses compagnies jusqu'en Europe.

Créer des retombées

L'esprit de collaboration qu'a engendré la nécessité de fabriquer des désinfectants au Canada n'est pas passé inaperçu. Distribution responsable Canada (DRC), association professionnelle à but non lucratif du secteur de la distribution de l'industrie chimique canadienne, a officiellement reconnu l'apport du PARI CNRC et de ses partenaires et leurs efforts déployés pour vaincre la pénurie de désinfectants.

Jusqu'à présent, l'équipe d'experts en désinfection chimique du PARI CNRC a prodigué son encadrement de même que son savoir-faire technique et logistique à plus de 85 entreprises canadiennes afin qu'elles puissent produire des désinfectants pour les mains et les surfaces dures, permettant à la population de traverser la pandémie. La même équipe a épaulé les entreprises qui souhaitaient enregistrer de nouvelles formules de désinfectants pour les mains auprès de Santé Canada et les a guidées dans les méandres de la réglementation, de la santé et de la sécurité. Enfin, elle a organisé une séance d'information durant laquelle on a répondu aux questions de 170 membres de l'industrie en vue d'accélérer l'homologation des désinfectants.

Se préparer pour l'avenir

Pour que les fabricants canadiens de désinfectants continuent de livrer des produits sûrs et fiables pendant la pandémie actuelle et au-delà, le CNRC pilote une nouvelle initiative susceptible d'aplanir les difficultés d'approvisionnement futures.

De concert avec ses partenaires du gouvernement et de l'industrie, le CNRC a développé trois formules de désinfectant pour les surfaces dures. Ces formules reposent sur des ingrédients faciles à se procurer au pays et sont mises gratuitement à la disposition des producteurs canadiens qualifiés.

Les « Formules de désinfectant de remplacement canadien pour les surfaces dures (FDRCS) » ont été conçues en vue d'une production industrielle. L'efficacité et la stabilité de chacune ont été testées et Santé Canada a vérifié les résultats afin que les producteurs canadiens disposent d'une approche accélérée lors de l'homologation.

Qu'il s'agisse de satisfaire des besoins immédiats ou de dresser des plans de contingence, le CNRC et l'équipe d'experts en désinfection chimique du PARI CNRC ont joué un rôle capital en rassemblant les acteurs et les capacités intérieures nécessaires pour préparer le Canada à de futures crises.

Contactez-nous

Relations avec les médias, Conseil national de recherches du Canada
1-855-282-1637 (sans frais, au Canada seulement)
1-613-991-1431 (ailleurs en Amérique du Nord)
001-613-991-1431 (à l'étranger)
media@nrc-cnrc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CNRC_NRC