Le programme Fabrication de pointe du CNRC : aider les entreprises canadiennes à relever les défis de la quatrième révolution industrielle

 

- Ottawa, Ontario

""

En 2017, le gouvernement canadien lançait son Initiative des supergrappes d'innovation en vue de faciliter la création d'écosystèmes de l'innovation de premier plan au pays. Pour appuyer cette initiative, le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) a mis sur pied 5 programmes de collaboration en recherche‑développement (R‑D). Parmi ces programmes de soutien aux supergrappes figure le programme Fabrication de pointe, piloté par le Centre de recherche sur l'automobile et les transports de surface, pour stimuler l'innovation et accélérer le transfert des technologies dans le domaine de la fabrication de pointe. Le programme Fabrication de pointe vise à soutenir l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement des secteurs des transports terrestres et de l'aéronautique. Il est orienté sur la réalisation de travaux de recherche destinés à révolutionner les méthodes de production et à les rendre plus efficaces, de manière à engendrer des produits améliorés dont bénéficiera l'ensemble de la population canadienne.

Depuis la création du programme, l'équipe du CNRC travaille étroitement avec l'industrie et le milieu universitaire pour parvenir à des résultats qui soutiendront la supergrappe Fabrication de prochaine génération Canada sur 3 plans : en leur proposant de l'expertise et des installations en R‑D, en octroyant des subventions et des contributions à des collaborateurs, et en chapeautant des groupes de R‑D industrielle qui réunissent plusieurs clients.

S'adapter à un monde en pleine évolution

La rapidité avec laquelle progresse la technologie, et les problèmes environnementaux qui ne cessent de s'aggraver dans le monde depuis des décennies ont mis l'industrie de la fabrication à rude épreuve. Les changements avec lesquels les entreprises doivent maintenant composer sont si complexes qu'on parle de quatrième révolution industrielle. En effet, pour maintes entreprises et organisations, s'adapter à l' « Industrie 4.0 » ou à la « fabrication intelligente » s'est avéré incroyablement ardu, car s'adapter signifie parfois modifier de manière radicale sa façon de faire les choses. Or, abandonner les méthodes de fabrication classiques pour des technologies numériques et ainsi augmenter production et rendement exige un savoir‑faire particulier qu'il n'est pas aisé d'acquérir.

Le CNRC a conçu son programme Fabrication de pointe pour aider l'industrie à surmonter de telles difficultés. Les objectifs clairs du programme et l'éventail de services qu'il propose visent à faire des entreprises canadiennes de véritables chefs de file en fabrication intelligente. Grâce à ses services, le CNRC peut soutenir l'innovation dans les domaines suivants : la production d'articles en polymères et en composites, la fabrication d'objets métalliques, et les technologies de fabrication numériques.

Collaborer pour donner plus d'impact à la R‑D

L'an dernier, l'équipe du programme Fabrication de pointe s'est alliée à de nombreux partenaires pour s'attaquer à divers projets qui répondront aux besoins de R‑D des entreprises composant la supergrappe Fabrication de prochaine génération Canada, aussi appelée NGen.

L'un de ces projets, dirigé par ArcelorMittal Dofasco, verra le développement de capteurs qui numériseront la production d'acier en fusion de manière à réduire autant que possible les interventions manuelles, à rendre le procédé plus homogène et à améliorer les propriétés finales du métal. Il en résultera des économies de coût et un acier de meilleure qualité pour des industries comme celle de l'automobile.

Autre exemple, un projet piloté par CG Belle Industries Inc., de concert avec Spectral Devices Inc., vise le développement d'un procédé de fabrication évolué pour décaper les surfaces métalliques à l'aide d'un laser, ce qui mettra un terme à l'usage des composés chimiques toxiques ou des matières dangereuses usuels. Parallèlement, on évitera d'exposer les travailleurs à des substances nocives et on atténuera l'incidence du procédé sur l'environnement.

Dans le cadre de ces projets, le CNRC procure des services scientifiques et techniques de pointe à ses collaborateurs, afin qu'ils élaborent plus facilement les solutions technologiques intelligentes avec lesquelles ils aplaniront leurs difficultés.

Alimenter l'innovation en fabrication de pointe

Dans le cadre de son programme Fabrication de pointe, l'an dernier, le CNRC a également accordé des subventions et des contributions à onze établissements d'enseignement supérieur, organismes sans but lucratif et PME. Cette aide lui a, par exemple, permis de s'associer à l'Université de Waterloo en vue de développer le formidable potentiel des techniques d'impression 3D sur le métal.

Ce partenariat allie la vaste expertise du laboratoire de fabrication additive à échelle multiple de l'université à l'expérience, vieille de plusieurs décennies, du CNRC dans la science des matériaux et la conception de poudres métalliques. Il contribuera donc à la recherche sur la production de pièces à partir de poudre. Pour appuyer cette collaboration, le CNRC a injecté 2,6 millions de dollars dans l'achat d'équipement qui sera logé à la nouvelle installation de l'Université de Waterloo et du CNRC, à Mississauga.

Bâtir des écosystèmes propices à l'innovation

Sur un autre plan, le CNRC a contribué à mettre sur pied des écosystèmes extrêmement productifs en prenant la tête de plusieurs groupes de R‑D industrielle. Ces groupes, qui rassemblent de multiples clients, sont en fait des initiatives auxquelles collaborent les entreprises qui en font partie, avec divers partenaires de leur chaîne d'approvisionnement. Les membres du groupe partagent le coût, les risques et les avantages des projets de R‑D, tout en ayant accès aux experts et aux installations du CNRC.

En 2020, le Centre de recherche sur l'automobile et les transports de surface du CNRC a constitué 2 nouveaux groupes industriels de R‑D: METALTec et CLIP Glazings, nom abrégé de Canadian Lightweight Initiative on Polymer Glazings (ou initiative canadienne sur le glaçage fin des polymères). Le premier s'est donné pour objectif la création d'un collectif scientifique qui catalysera l'innovation dans la fabrication numérique d'objets en métal, alors que le second a amorcé des activités qui aboutiront à l'élaboration d'applications légères mais rentables de vernissage des polymères pour les secteurs de l'automobile et des transports.

Engendrer la synergie, faire fructifier la collaboration

Avec son expertise éclectique, l'aisance avec laquelle il coopère avec l'industrie et les universités, et une approche holistique de longue date, le CNRC ne pourrait être mieux placé pour soutenir l'innovation en fabrication de pointe. En appuyant la supergrappe Fabrication de prochaine génération Canada, le programme Fabrication de pointe du CNRC permet aux collaborateurs de puiser dans le savoir‑faire de l'organisation et d'utiliser ses installations pour abattre leurs problèmes techniques par la recherche‑développement. Le programme Fabrication de pointe aide ces collaborateurs à atteindre la maturité numérique, à adopter des technologies émergentes ou innovantes, à commercialiser plus rapidement leurs produits, à accélérer le transfert des technologies, à alléger leur empreinte sur l'environnement et à forger de nouveaux réseaux dans la chaîne de valeur.

Si votre entreprise éprouve des problèmes de fabrication, ou si vous désirez en savoir plus sur les compétences en fabrication de pointe du CNRC, visitez la page du programme.

Le programme Fabrication de pointe fait partie des 5 programmes de soutien aux supergrappes qui rapprochent les chercheurs et les installations du CNRC des universités et de l'industrie afin d'alimenter l'innovation et de soutenir la croissance industrielle. Le Bureau national des programmes du CNRC administre les subventions et contributions octroyées aux collaborateurs en échange d'une expertise complémentaire, notamment aux universités ainsi qu'aux petites et moyennes entreprises. En agissant de la sorte, le CNRC montre comment la R‑D collaborative peut résoudre les problèmes actuels de la population canadienne et ceux auxquels celle‑ci pourrait être confrontée à l'avenir.

Contactez-nous

Relations avec les médias, Conseil national de recherches du Canada
1‑855‑282‑1637 (sans frais, au Canada seulement)
1‑613‑991‑1431 (ailleurs en Amérique du Nord)
001‑613‑991‑1431 (à l'étranger)
media@nrc-cnrc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CNRC_NRC