Prise en charge sécuritaire des personnes atteintes de la COVID-19 grâce à des unités d'isolement portatives à pression négative

 

- Edmonton, Alberta

Jeune entreprise d'Edmonton (Alberta), MACH32 Inc. (en anglais seulement) s'est donné pour mission de concevoir des dispositifs médicaux novateurs qui proposent une solution pratique, sûre et fiable, en mesure de sauver des vies, lorsqu'éclate une crise. Grâce aux conseils et au soutien financier du Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI CNRC), l'entreprise a mis au point l'« Aerosol Containment Tent (ACT) » ou enceinte de confinement des aérosols. Ce dispositif léger et portatif aidera le personnel soignant en première ligne à s'occuper des personnes atteintes de la COVID-19, tout en réduisant les risques de contamination ou d'exposition au virus.

Covid Patient

La COVID-19 se propage au moyen des gouttelettes véhiculées dans l'air durant certaines interventions particulièrement susceptibles de produire un aérosol. L'équipement de protection individuelle fait obstacle à ces gouttelettes dans une certaine mesure, mais rien ne protège mieux le personnel qu'effectuer les interventions en question sous pression négative. Malheureusement, les chambres d'isolement sont rares dans les hôpitaux et il arrive que l'établissement n'en compte aucune à pression négative. En outre, la multiplication du nombre de cas attribuables à la COVID-19 a mis les établissements hospitaliers à rude épreuve. Pour y remédier, MACH32 s'est tourné vers le PARI CNRC et a sollicité son aide afin de créer l'ACT.

Conçu par une équipe d'innovateurs canadiens incluant un urgentiste et des ingénieurs, l'ACT est une enceinte portative qu'on pose au‑dessus de la tête du patient pour créer une zone d'isolement à pression négative lors des étapes cruciales d'intubation et de ventilation des voies pulmonaires. La pression négative et un filtre HEPA contiennent 99,97 % des particules, au lieu de les laisser s'échapper dans le milieu ambiant. Le clinicien peut donc procéder aux actes vitaux, générateurs d'aérosols, quand le malade est sous pression négative. En plus d'offrir une protection supplémentaire aux professionnels de la santé en première ligne, le dispositif se veut une solution économique et peu encombrante au traitement des malades en milieu hospitalier.

Santé Canada a accordé une licence d'établissement d'instruments médicaux à MACH32, qui s'est associée à Andau Medical pour vendre et distribuer son invention au Canada. Des hôpitaux canadiens ont d'ores et déjà passé commande à l'entreprise pour obtenir le dispositif. En plus de concourir à l'expansion de MACH32, cette solution de facture typiquement canadienne pourrait protéger le personnel médical quand il multiplie ses efforts pour sauver des vies.

« Grâce au PARI CNRC, nous avons pu réagir rapidement aux besoins pressants engendrés par la pandémie et accélérer le développement de notre dispositif pour que l'on puisse s'en servir sur le terrain. Cette aide nous a permis d'user de notre savoir‑faire pour protéger tous ces héros qui livrent bataille pour nous en première ligne. »

Marc Curial, co‑chef de direction et cofondateur, MACH32 Inc.

Liens connexes

Partenaires

  • MACH32 (en anglais seulement)