Oyez! Oyez! L'Initiative sur la nanotechnologie a porté des fruits

 

- Edmonton, Alberta

Oyez! Oyez! L’Initiative sur la nanotechnologie a porté des fruits

Les cellules Conflat (ci-dessus) permettent de réaliser des essais électrochimiques fiables à haute température.

Des chercheurs du Centre de recherche en nanotechnologie du CNRC et du Département de physique de l'Université de l'Alberta ont réussi à doubler la capacité de stockage de charge de matériaux d'électrode pour batterie lithium-ion. Comment? En faisant des essais à des températures élevées (de 40 à 150 °C au lieu de la température ambiante), ils ont pu surmonter les barrières de nucléation, ralentir la diffusion dans les électrodes lithium-aluminium et, pour la première fois, former de nouvelles phases riches en lithium de manière réversible. Les détails de leurs recherches sont publiés dans le Journal of The Electrochemical Society (en anglais seulement).

Cette découverte est le fruit de l'Initiative en nanotechnologie de l'Université de l'Alberta et du CNRC. Ce projet de collaboration sur la caractérisation in operando de matériaux de stockage d'énergie nanostructurés est l'un des neuf projets en cours visant à accroître la capacité canadienne en nanotechnologie et à favoriser les percées en recherche.

Contactez-nous

Relations avec les médias, Conseil national de recherches du Canada
1-855-282-1637 (sans frais, au Canada seulement)
1-613-991-1431 (ailleurs en Amérique du Nord)
001-613-991-1431 (à l'étranger)
media@nrc-cnrc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CNRC_NRC