Nienke van der Marel

 

- Victoria, Colombie-Britannique

Nienke van der Marel

D'origine néerlandaise, Nienke détient un baccalauréat en physique et en astronomie, une maîtrise en astronomie et instrumentation ainsi qu'un doctorat de l'Université Leiden des Pays-Bas. Nienke travaillait comme chercheuse universitaire à l'Université d'Hawaï lorsqu'un représentant du CNRC a remarqué cette étoile montante du domaine de l'astrophysique. La bourse qu'on lui offrait représentait une occasion en or de collaborer avec les scientifiques avec lesquels elle avait toujours voulu travailler. C'est ainsi que Nienke s'est jointe au CNRC pour travailler sur la formation des planètes au moyen du grand réseau millimétrique/submillimétrique de l'Atacama (ALMA), le radiotélescope le plus puissant au monde et la plus grande installation d'astronomie au sol jamais construite.

Au moyen d'ALMA, elle analyse de jeunes disques protoplanétaires en interprétant des structures de gaz et de poussière, et collabore avec des experts en réduction de données et des astronomes travaillant sur la formation d'étoiles, les exoplanètes et le système solaire. De plus, elle s'est associée à un membre du corps professoral de l'Université de Victoria qui travaille sur des simulations théoriques de la formation des planètes.

Nienke travaille avec des données provenant des archives d'ALMA, où des ensembles de données et des images non publiés sont disponibles pour téléchargement. Elle utilise également les installations informatiques locales du Centre canadien de données en astronomie. L'accès à ces ressources permettra à Nienke de contribuer à la création d'un nouveau programme au sein du groupe d'astronomie millimétrique, appelé ARCADES, ce qui, en fin de compte, favorisera et facilitera l'accès aux archives d'ALMA pour la communauté canadienne de l'astronomie.

« Une carrière en astronomie est une quête sans fin pour résoudre les mystères de l'univers : chaque question de recherche représente un nouveau défi. »