Josette El Haddad – De la recherche aux solutions

 

- Boucherville, Québec

Josette El Haddad

Freiner le changement climatique figure parmi les objectifs que Josette El Haddad s'est fixés en arrivant au CNRC. Avec son équipe du Centre de recherche sur l'énergie, les mines et l'environnement, elle travaille sans relâche afin de surpasser les attentes et de créer les capteurs spéciaux qui recueilleront efficacement des données sur le stockage du dioxyde de carbone dans les matrices géologiques, un bon moyen de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES).

Née et élevée au Liban, Mme El Haddad entreprend des études en France pour décrocher son doctorat à l'Université de Bordeaux en 2013. Deux ans plus tard, sa thèse, qui avait pour thème l'application de la chimiométrie à la spectroscopie par claquage par éclair laser (LIBS) et à la spectroscopie par ondes térahertz, lui vaut le prix J.-P. Huvenne, un prix qui couronne les thèses de 2013-2014 les mieux défendues proposant des résultats originaux en chimiométrie.

Au nombre des succès notables qui ont marqué la carrière de la chercheuse figure LumineMC, une technologie du CNRC qui combine la LIBS et l'intelligence artificielle pour détecter les minerais de façon intelligente et en temps réel sur la bande transporteuse. Lors des déboires qu'a connus le projet, Mme El Haddad est parvenue à prouver qu'il n'y avait rien d'impossible en créant une méthode pour analyser les spectres atomiques complexes pour quantifier la minéralogie sur les lieux mêmes d'extraction. Cette réalisation, une grande première, a remporté un succès mondial.

Maintenant qu'elle est agente de recherches au CNRC, Mme El Haddad se sent investie d'une grande responsabilité et elle ressent un profond engagement, mais aussi de la joie à côtoyer des experts de différents domaines, dont les compétences multidisciplinaires contribuent au développement de solutions novatrices qui freineront la crise climatique. Experte de renommée internationale dans l'analyse spectrale des données LIBS pour diverses applications comme les nouvelles techniques en criminalistique nucléaire, le dosage des oligoéléments dans les sols arables et la caractérisation des sables bitumineux ou la détection des sols contaminés, Mme El Haddad est souvent invitée à présenter les recherches qu'elle poursuit au CNRC lors de colloques et d'ateliers organisés un peu partout sur le globe.