JJ Kavelaars (Ph. D.), lauréat du prix Dunlap de 2022

 

- Victoria, Colombie-Britannique

Centre de recherche HAA du CNRC
M. Kavelaars, au Centre de recherche Herzberg en astronomie et en astrophysique du CNRC

JJ Kavelaars, responsable du Centre canadien de données astronomiques (CCDA) et agent de recherche principal au Centre de recherche Herzberg en astronomie et en astrophysique (HAA), vient de recevoir le prix Dunlap pour l'innovation en outils de recherche astronomiques de 2022, décerné par la Société canadienne d'astronomie (CASCA). Tous les deux ans, ce prix, l'un des plus prestigieux de l'astronomie canadienne, couronne une personne ou une équipe pour les instruments ou les logiciels qu'elles ont conçus et avec lesquels l'astronomie a réalisé des progrès importants. Cette année, M. Kavelaars a été récompensé pour le leadership dont il a fait preuve au CCDA.

Élément constitutif de l'Observatoire fédéral d'astrophysique (OFA), près de Victoria, en Colombie-Britannique, le CCDA est l'un des plus grands et plus puissants centres de gestion de données astronomiques au monde. Tous les ans, il diffuse au-delà d'un pétaoctet (un million de gigaoctets) de données aux astronomes de la planète. Le CCDA héberge les données de plus de 250 télescopes et instruments, dont celles du télescope spatial Hubble, du Télescope Canada-France-Hawaï et de l'observatoire Gemini. Il en fera bientôt autant pour les données du télescope spatial James Webb.

M. Kavelaars devant le télescope Gemini
M. Kavelaars devant le télescope Gemini, sur la passerelle du Télescope Canada-France-Hawaï

M. Kavelaars dirige le CCDA depuis cinq ans. Durant ce temps, le Centre a rendu public son plus grand volume de données de télescope conservées dans ses archives. Il a facilité la prestation de services de calcul de haute performance en nuage aux astronomes du Canada par l'entremise du Canadian Advanced Network for Astronomical Research (CANFAR) et a jeté les bases de nouvelles plateformes d'archivage et de traitement de données pour le télescope spatial James Webb, l'observatoire Vera C. Rubin et le réseau d'un kilomètre carré (SKA), qui entreront très prochainement en fonction.

Sous le leadership de M. Kavelaars, le CCDA a littéralement hissé d'un cran plus haut les normes applicables aux données des observatoires virtuels. En effet, l'International Virtual Observatory Alliance a fait du CAOM (acronyme de Common Archive Observation Model), nouveau modèle pour l'archivage collectif des données d'observation mis au point au CCDA afin que les astronomes puissent chercher et récupérer plus facilement les données, l'une de ses normes. Quant à l'impact qu'a engendré cette amélioration au niveau de l'accessibilité des données, disons simplement que plus de 300 articles mentionnent désormais le CCDA chaque année.

Nominations dans le monde de l'astronomie

« Par son approche scientifique et grâce à ses talents de leader, JJ a placé l'équipe du CCDA sur le devant de la scène dans les développements novateurs destinés à la recherche en astronomie faisant un usage massif des données. »

Mark Allen, directeur du Centre de données astronomiques de Strasbourg

« JJ a joué un rôle capital dans l'élaboration de plusieurs logiciels et outils de diffusion des données. Ainsi, au CANFAR, il a piloté la création du système de fichiers VOSpace qui a par la suite permis la diffusion de nombreux millions de fichiers de données aux astronomes travaillant dans divers champs de recherche. »

Matthew J. Payne, directeur intérimaire, Minor Planet Center, Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics

Des efforts de recherche soutenus

Outre son rôle au CCDA du HAA, M. Kavelaars est professeur adjoint à l'Université de Victoria et il continue de réaliser des découvertes majeures sur la ceinture de Kuiper à l'aide des télescopes terrestres et spatiaux. De plus, il fait partie de l'équipe de la mission New Horizons, à la NASA.

L'innovation au service de l'astronomie au CNRC

Au cours de sa brève histoire, le prix Dunlap a également couronné Peter Stetson, du HAA, en 2016, pour son travail en photométrie. M. Stetson a mis au point le programme DAOPHOT et conçu un catalogue d'étoiles à la base de la plupart des observations en photométrie réalisées aujourd'hui.

Toutes nos félicitations, JJ Kavelaars!

Contactez-nous

Relations avec les médias, Conseil national de recherches du Canada
1-855-282-1637 (sans frais, au Canada seulement)
1-613-991-1431 (ailleurs en Amérique du Nord)
001-613-991-1431 (à l'étranger)
media@nrc-cnrc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CNRC_NRC