Le CNRC et Polycontrols aident le Canada à prendre un pas de plus vers une gestion sécuritaire et à long terme des déchets nucléaires

 

- Ottawa,

Le Canada produit de l'électricité à l'aide de centrales nucléaires depuis plus d'un demi-siècle. Pour gérer les déchets qui en résultent d'une manière aussi responsable que durable, le pays a échafaudé un plan qui prévoit leur stockage dans un dépôt géologique en profondeur. Plusieurs barrières naturelles et ouvragées seront combinées pour garantir la protection de la population et de l'environnement.

Depuis 2012, le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) et la Société de gestion des déchets nucléaires (NWMO) travaillent de concert pour créer et adapter une technique de fabrication de pointe qui permettra l'application par projection à froid d'une couche de cuivre sur la surface externe des conteneurs en acier renfermant le combustible irradié. Le revêtement de cuivre protège le conteneur de la corrosion en vue d'un confinement et d'un isolement prolongés du combustible.

Cette fructueuse collaboration vient d'entrer dans une nouvelle phase en vertu de laquelle les 2 organisations s'associeront à un partenaire industriel, Polycontrols, pour lancer les travaux visant à démontrer l'application du revêtement de cuivre par projection à froid sur une vingtaine de conteneurs de combustible irradié dans le cadre du programme d'essais de la NWMO.  

Les activités qui seront réalisées dans le cadre de cette phase seront confiées au CNRC et à Polycontrols, et se dérouleront à PolyCSAM, nouvelle installation, spécialement conçue pour l'industrialisation des procédés de fabrication additive par projection à froid. Située à Boucherville (Québec), sur le site du CNRC, PolyCSAM marque l'aboutissement d'une collaboration entre le CNRC et Polycontrols. Cette installation unique, dont les opérations ont démarré en mars 2020, réunit l'expertise et l'infrastructure requises pour l'application, par projection à froid, de la couche externe de cuivre extrêmement résistante et durable sur la partie soudée qui scelle les conteneurs de combustible irradié. Le travail sur le premier conteneur devrait être amorcé au cours du premier trimestre de 2021.

Éric Baril, directeur général du Centre de recherche sur l'automobile et les transports de surface du CNRC, est très fier de cette nouvelle étape, car elle concrétise le dur labeur des dernières années. « Ce succès revient en partie à Polycontrols, car nous n'aurions pu l'atteindre sans l'aménagement de PolyCSAM. Il s'agit aussi d'un grand accomplissement pour le CNRC, puisque transférer les technologies fait partie intégrante de sa mission. »

Luc Pouliot, chef de l'exploitation et des technologies chez Polycontrols, se dit enchanté d'avoir pu se joindre au CNRC et à la NWMO pour cet ambitieux projet. « PolyCSAM est l'endroit idéal pour industrialiser le procédé de revêtement de cuivre de la NWMO. En effet, l'installation peut accueillir des pièces d'une longueur pouvant atteindre les 8 mètres et elle permet l'usinage robotisé de même que la modification des surfaces in situ, en plus de la projection à froid proprement dite. »

Pour assumer la lourde responsabilité qu'est l'administration des déchets nucléaires au Canada, la NWMO a opté pour une approche qui combine la technique et un système de gestion fondé sur les pratiques exemplaires retenues par d'autres pays exploitant eux aussi l'énergie nucléaire pour produire leur électricité.

« Nous sommes enthousiastes d'entamer cette nouvelle étape de la production en série de conteneurs et de compléter le processus de revêtement en cuivre avec le CNRC et Polycontrols. Cette démarche s'inscrit dans le programme d'essais de la NWMO qui validera la sûreté et l'efficacité des barrières techniques du système de confinement »,

Dave Doyle,
responsable de la conception des conteneurs de combustible irradié à la NWMO

Le CNRC est fier de mettre ses connaissances spécialisées et ses technologies novatrices au service du Canada pour l'aider à franchir un nouveau jalon dans la gestion à long terme des déchets nucléaires. La phase qui débute aboutira à la fabrication de conteneurs de stockage sécuritaires dans le but de protéger la population canadienne et l'environnement.

Contactez-nous

Relations avec les médias, Conseil national de recherches du Canada
1-855-282-1637 (sans frais, au Canada seulement)
1-613-991-1431 (ailleurs en Amérique du Nord)
001-613-991-1431 (à l'étranger)
media@nrc-cnrc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CNRC_NRC