Améliorer le confinement des déversements d'hydrocarbures

 

- Ottawa, Ontario

Essai en 2D de barrages flottants pour confiner les déversements d'hydrocarbures dans le grand canal à houle de GOCF, on voit le pétrole (en rouge) et l'eau s'écoulant de droite à gauche. La nappe de pétrole en surface est ralentie par une série de grillages, puis contenue par le barrage principal. L'eau propre continue à descendre en aval au-delà du barrage.

Pour améliorer l'efficacité du nettoyage des marées noires, les chercheurs du Centre de recherche en génie océanique, côtier et fluvial du CNRC étudient la performance des barrages flottants pour confiner les marées noires dans les zones à haut débit.

La première étape d'une intervention efficace en cas de déversement d'hydrocarbures consiste à déployer des barrages flottants qui limitent la propagation et concentrent les hydrocarbures pour faciliter le nettoyage. Toutefois, il existe un besoin urgent de systèmes de barrages flottants capables de contenir efficacement les hydrocarbures dans les eaux à fort débit, comme les rivières et le long des côtes touchées par les marées. Il est par ailleurs nécessaire d'accélérer le nettoyage dans les eaux à faible débit.

En collaboration avec S.L. Ross Environmental Research Ltd. (en anglais seulement) et grâce au financement du Bureau américain de la sécurité et de l'application des lois environnementales (en anglais seulement), les chercheurs ont effectué un examen approfondi de la littérature, ont réalisé des simulations numériques en 2D et en 3D à l'aide de techniques de dynamique numérique des fluides et ont mené des expériences sur des modèles à l'échelle 2D et 3D dans le bassin à glace de 21 m et le grand canal à houle du Centre de recherche en génie océanique, côtier et fluvial à Ottawa.

Simulation en 2D de la dynamique numérique des fluides du même cas décrit ci-dessus avec du pétrole et de l'eau s'écoulant de droite à gauche. Les couleurs indiquent le débit horizontal de l'eau. Le bleu indique un débit d'eau élevé et le rouge un débit plus lent, ce qui montre que les grillages ralentissent le débit de l'eau de surface. Ainsi, le barrage principal réussit à contenir le pétrole.

Les chercheurs ont évalué l'efficacité de plusieurs nouveaux concepts de barrage flottant dans des eaux à haut débit avec des quantités variables de pétrole léger, moyen et lourd. Les résultats suggèrent que certains de ces nouveaux concepts peuvent réussir à recueillir le pétrole dans l'eau à des vitesses jusqu'à 3 fois supérieures à celles des barrages classiques. L'étape suivante consiste à confirmer ces résultats par des essais en grandeur réelle et sur le terrain. Mais il est évident que ces essais contribuent déjà grandement à l'amélioration de la technologie de confinement des marées noires.

Contactez-nous

Relations avec les médias, Conseil national de recherches du Canada
1-855-282-1637 (sans frais, au Canada seulement)
1-613-991-1431 (ailleurs en Amérique du Nord)
001-613-991-1431 (à l'étranger)
media@nrc-cnrc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CNRC_NRC